• septembre

    25

    2019
  • 71
L’utilisation des émojis sur les réseaux sociaux

L’utilisation des émojis sur les réseaux sociaux

Ils sont utilisés par 92 % des internautes, dont 63 % de façon régulière. Les femmes semblent en être plus friandes que les hommes. Qui sont-ils ? Les émojis bien sûr ! Nés en 1999, ils tiennent aujourd’hui une place importante dans nos communications sur les réseaux sociaux. Savez-vous qu’il existe même une Emoji day ? Il s’agit du 17 juillet. Mais qu’est-ce qui fait le succès de ces petites figures ? Quelles sont les règles à respecter si l’on veut s’en servir pour booster sa visibilité ? Je vous dis tout dans la suite de l’article.

Rendre les messages plus percutants avec les émojis

Aussi appelés émoticônes, ils sont plus que des petits pictogrammes. Ils touchent vos lecteurs davantage que vous ne le pensez.


Les émojis rendent vos messages plus humains

Les émotions et les sentiments comme la colère, la peur, la joie ou la tristesse sont infiniment mieux exprimées avec ces figures très expressives : un cœur rouge ❤️ sensibilise plus qu’un simple « J’aime bien ! »

Ils dynamisent également un message composé exclusivement de texte. En ajoutant le ton à une phrase, ils la contextualisent et permettent de mieux en appréhender le sens : « je vais chercher Alain 😊 » fournit plus d’indications que « je vais chercher Alain », et est bien différent de « je vais chercher Alain 😢 », ou encore « je vais chercher Alain 😡 »…

Les émojis provoquent plus d’engagements sur les réseaux sociaux

Les émoticônes marquent mieux l’esprit qu’un texte

Des études menées au Japon en 2006, et en Australie en 2014, ont permis de démontrer que devant un émoji, notre cerveau réagit de la même manière que lorsque nous observons les expressions sur un visage.

Autrement dit, ce pictogramme réussit à activer une région de notre cerveau qui traite les émotions. Ainsi, un émoji qui pleure susciterait de l’empathie à celui qui le regarde. 😭


Les émojis provoquent plus d’engagements sur les réseaux sociaux

Un message qui contient des émojis provoque en général plus d’interactions : c’est une conséquence des deux premiers constats.

Selon la société Quintly, les émojis permettent d’avoir un taux d’engagement 17 % plus élevé sur Instagram. Même les marques utilisent ces miniatures pour paraître plus amicales et attirer de la sympathie.

Booster sa communication sur les réseaux sociaux avec les émojis : 5 astuces

Les émojis : un moyen d’identification

Savez-vous qu’il existe environ 2800 émojis en janvier 2019 contre 26 lettres dans l’alphabet ?

Bon, j’admets que ce n’est pas totalement comparable, mais vous voyez un peu le potentiel de ces figures parfois débonnaires ? Outre les émotions, elles peuvent désigner l’alimentation, les animaux, les sports, des communautés (roux, frisés, chauves, barbus, etc.) ou encore des groupes démographiques.

Ainsi, pour supporter les blonds, il vous suffit de choisir les émojis appropriés. 👱🏼‍♀️🧑🏼


Booster sa communication sur les réseaux sociaux avec les émojis : 5 astuces

Éviter l’overdose

1) Savoir rester sobre

Ce conseil est aussi valable pour l’emploi des émojis. Autant vous pouvez être exubérant dans la joie, autant les émojis qui expriment à grande eau leur tristesse lors des moments graves peuvent vite tourner votre message en mélodrame.

Dans Swello, l’utilisation des émojis est facilitée grâce à la fonction de recherche. Tapez « colère » et vous obtiendrez des figures qui synthétisent cette émotion.


2) Éviter l’overdose

Un petit pictogramme qui termine une phrase permet de mieux en saisir le contexte, mais des émojis en veux-tu en voilà pourraient agacer votre public.

Pire, ils diluent ou effacent purement et simplement le fond de votre message. Par conséquent, évitez d’écrire mon chat avec l’émoticône « chat » à côté : « chat chat » n’a jamais été très élégante comme syntaxe. 🙀

Préférer les émojis « positifs »

3) Prendre en compte le profil de votre public

Si vos messages sont destinés à un jeune public, les émojis sont un excellent moyen pour vous rapprocher d’eux. Mais si votre communauté est composée majoritairement de personnes âgées, il vaut peut-être mieux éviter d’en inonder les publications.


4) Préférer les émojis « positifs »

Le public est beaucoup plus réceptif aux messages positifs : le succès des photos de chats en est la preuve éclatante.

Selon les recherches effectuées par l’Université de Cambridge, les utilisateurs influents sur les réseaux sociaux emploient plus d’émojis positifs que d’autres.

Préférer les émojis « positifs »

5) Démarquer pour se faire remarquer

Vous êtes une marque ou une entreprise et vous souhaitez améliorer l’engagement de votre communauté ?

Créez un émoji spécifique pour vous représenter et porter vos couleurs. C’est la meilleure façon de marquer les esprits !


Pour conclure

Les émojis donnent incontestablement à vos messages un petit quelque chose qui les rend plus attractifs. Mais n’en abusez pas. Ce serait contreproductif : vous brouilleriez votre communication au lieu de la préciser.

Et vous ? Quel utilisateur d’émojis êtes-vous ? Plutôt addict ou, au contraire, allergique ?

Source :  https://swello.com 
© Copyright 2015 - MicroSystem