• mars

    8

    2018
  • 774
Les mises à jour de l’algorithme Google en 2017

Les mises à jour de l’algorithme Google en 2017

Les mises à jour de l’algorithme Google qui changent la donne sur le référencement.

Google est en constante évolution : l’algorithme du moteur de recherche connaît régulièrement des mises à jour, qu’elles soient minimes ou beaucoup plus importantes.

Source : codeur.com


		

Petit récapitulatif de ce qu’il s’est passé en 2017

  • JANVIER : LA PUBLICITÉ INTRUSIVE PÉNALISÉE

    En 2017, Google s’est illustré par des mesures fortes concernant les publicités trop intrusives.

    L’année a notamment commencé par la pénalisation des pages où apparaissent un interstitiel qui cache le contenu.

  • FÉVRIER : 2 MISES À JOUR NON OFFICIELLES

    Le mois de février a été marqué par deux mises à jour non confirmées officiellement par Google, mais dont les effets ont été perçus par certains spécialistes SEO.

    • Un changement ayant amélioré la détection et la dévaluation des liens de spam (fermes de liens, etc.), pénalisant également certaines techniques “black hat” comme le PBN (Private Blog Network, soit un réseau de sites secondaires visant à pousser le référencement d’un site principal) ;
    • Une mise à jour liée à l’évaluation de la qualité du contenu, hypothèse soutenue par la mise à jour des instructions des “Search Quality Raters” de Google.
  • MARS : FRED PUNIT LA MAUVAISE QUALITÉ

    En Mars est apparue “Fred”, une mise à jour s’attaquant aux sites dotés de contenu de mauvaise qualité et privilégiant la génération de revenus sur l’expérience utilisateur.

  • MAI-AOÛT : MISES À JOURS DIVERSES ET HAWK

    • Au mois de mai 2018, des changements d’algorithme conséquents ont été remarqués, affectant notamment le classement des sites e-commerce.
    • En juin, de fortes fluctuations dans le ranking Google ont encore été constatées, bien que Google ait démenti.
    • En août, les sites proposant une mauvaise UX, ayant des problèmes de SEO technique ou contenant des publicités perturbatrices ont vu leur référencement naturel fortement pénalisé.

    Enfin, le 22 août a marqué l’apparition de “Hawk”, une mise à jour affectant principalement le référencement local.

    Ce changement a notamment amélioré les listings des recherches locales, comme l’explique Joy Hawkins dans un article de Search Engin Land.

    Pour résumer, Google avait auparavant tendance à exclure certaines entreprises des résultats de recherche, tout cela parce qu’elles faisaient “doublon” avec des sociétés voisines (et ayant une activité similaire). Hawk a corrigé ce problème.

  • DÉCEMBRE : MÉTA-DESCRIPTION ET MACCABEES

    • Cela ne vous aura sans doute pas échappé : à la fin de l’année dernière, la taille des descriptions dans les résultats de recherche Google a globalement augmenté.Le moteur a confirmé qu’il captait maintenant plus de données sur la page afin d’afficher des résultats plus descriptifs.Conséquence : la longueur moyenne d’une méta-description est passée 160 à 230 caractères.Enfin, l’année 2017 s’est conclue sur une supposée mise à jour qui s’est vue attribuer le nom de “Maccabees”.Différentes interprétations ont été formulées à son sujet :
      • Maccabees pénaliserait les sites ciblant de nombreuses permutations de mots-clés, comme l’a supposé Barry Schwartz de SE Roundtable. Il s’agirait des sites ayant de multiples landing pages pour des déclinaisons de mots-clés, par exemple : “réparation de téléphones Bordeaux, “réparation de téléphones Lyon”, “réparation de téléphones Paris”, etc.
      • La mise à jour s’attaquerait aux sites e-commerce, plus particulièrement ceux qui pratiquent l’affiliation.
      • Maccabees pénaliserait les sites qui ne sont pas mobile-friendly.

      L’impact réel de ce changement sur le ranking Google reste malgré tout assez flou.

© Copyright 2015 - MicroSystem