Comment fidéliser vos clients avec une newsletter ?

Plus de 2000 % de ROI moyen en E-mail Marketing

Selon Litmus (litmus.com), le retour sur investissement en e-mail marketing serait de 3800%. Cela démontre bien le potentiel de cette branche du marketing en ligne. Toutefois, l’e-mail marketing est trop souvent négligé par de nombreuses entités professionnelles à l’instar des indépendants, professionnels ou même des entreprises. Cette tendance imprudente, inadéquate avec l’époque actuelle, constitue un réel manque à gagner de la part de beaucoup de personnes. Parmi les nombreux outils du marketing sur Internet, la newsletter au travers de l’e-mail marketing se définit comme étant performante, mesurable et personnalisable. C’est donc un instrument de pointe qui pourrait être adaptée aux besoins de toute activité en ligne à moindre coût.

Newsletter : Une forme efficace de marketing direct, à moindre coût

Fidélisez, démontrez votre expertise, Faites croître votre relation client

Afin d’exploiter pleinement le potentiel de cet outil, il est important que chaque entreprise ou site web adopte une stratégie en adéquation avec ses objectifs. Mais quels qu’ils soient, ces objectifs devront toujours prendre en compte trois éléments phares : Fidélisation, Expertise, Relation client. Ce triptyque constitue les objectifs globaux que toute newsletter doit au préalable viser.

Pour mener à bien ces objectifs, les entités virtuelles disposant des newsletters devront être prêtes à apporter de la valeur à leurs clients. En délivrant sur un plan régulier des conseils, astuces et recommandations pratiques le client perçoit un réel intérêt à vous lire. Il comprend facilement que vous restez présents et disposés à lui apporter de la valeur. C’est cette relation qu’il est important de bâtir pour faire naître une certaine confiance chez le client, propice à toute future transaction. C’est ainsi que vous convertirez vos prospects.

En fournissant du contenu à vos prospects, tous les plans des objectifs globaux d’une excellente newsletter seront déjà balayés. Il faudrait associer, au contenu enrichissant, une certaine finesse pour que le client reconnaisse votre expertise au sein du domaine dans lequel vous exercez votre activité. Pour y arriver, loin des informations en vrac, des données ciblées et particulièrement intéressantes pour les clients doivent être mises en avant. Ainsi, vous vous présentez comme un expert dans votre domaine, ce qui rassure davantage les clients.

L’ultime objectif est d’accroître votre relation client. Cela ne saurait se faire sans une liaison de votre newsletter à votre site web. Ainsi, vous assurez les entrées régulières d’e-mails dans votre base de données. Plus loin, lors de vos envois d’e-mails, redirigez toujours vos clients vers des liens spécifiques (comme un article particulier ou un produit particulier) et non des liens génériques (comme la page d’Accueil, ou une grosse rubrique). Plus la redirection est ciblée, plus l’expérience utilisateur est excellente.

Des coûts réduits, mais un travail de fond élevé

La mise en place d’une newsletter pourrait sembler simple a priori. De même, on peut aisément croire que la rédaction pourrait se faire à la va-vite. De toute façon, qu’avons-nous à craindre ? Le client est déjà enregistré dans la base de données.

C’est une grosse erreur.

Actuellement, la grande majorité des sites web disposent d’une newsletter. Et la tendance actuelle démontre qu’un utilisateur ayant souscrit à plusieurs newsletters n’en consulte même pas la moitié. C’est donc un défi pour tous de faire ouvrir les e-mails par les prospects. Pour faire simple, si la rédaction de l’e-mail est bâclée, il ne sera plus ouvert du tout par le client. Soyez donc irréprochable.

Il est volontaire pour le client de s’inscrire au sein d’une newsletter. Ça traduit un besoin, une attente du client vis-à-vis de vous. Donc, la qualité n’est plus optionnelle. Pour peu que la rédaction soit bâclée une seule fois, soyez certain que votre client se désabonnera rapidement : Répondez correctement aux attentes de vos lecteurs en permanence

Vos textes, images ou liens doivent être soignés. Tous sans exception. Une newsletter mal structurée, pleine de fautes d’orthographe, présentée comme un brouillon ne convaincra personne. Loin d’augmenter votre crédibilité, il dégoûtera vos abonnés en leur faisant comprendre qu’ils n’auraient pas dû souscrire. Notez que le client est de plus en plus exigeant avec la concurrence qui s’accroît : Soignez votre présentation. Elle vous représentera même des mois plus tard.

Enfin, évitez coûte que coûte une saturation de mails publicitaires : le matraquage publicitaire. Comme précisé plus haut, le marché est de plus en plus concurrentiel. Et aujourd’hui, le client est extrêmement exigeant, en se basant surtout sur son expérience client. De ce fait, si votre client se rend compte du fait que vous ne faites que le spammer avec des boutons call-to-action, il se désabonnera plus rapidement que vous ne le croyez. Bien au contraire, cherchez à nouer une relation solide. Pour cela, informez, distrayez et enfin, proposez vos produits ou services.

Comment fidéliser vos lecteurs ?

Tenez compte de la périodicité & du ton utilisé

« Combien de fois le client recevra-t-il nos mails par semaine ? Par mois ? Et avec quel écart ? L’écart est-il raisonnable ? Adapté à notre marché ? Doit-on augmenter la cadence ? La réduire ? Combien de mails informatifs doivent être envoyés ? De mails publicitaires ? Quelle est la périodicité ?  »

La périodicité est un facteur clé d’une bonne newsletter. Une bonne maîtrise dégage une bien meilleure confiance avec vos clients et prospects. C’est pour cela que certaines questions doivent être posées dans l’espoir d’obtenir un résultat convenable. Les questions posées plus haut par exemple, sont excellentes pour vous offrir une piste de réflexion.

Lors de l’établissement de la fréquence d’envoi de mails, il est primordial d’intégrer un certain nombre de notions :

  • Si la fréquence d’envoi est trop grande, l’abonné ne lira plus la lettre et risquera même de se désinscrire.
  • Si la fréquence est trop faible, il ne prêtera plus aucune attention à votre site et considérera à terme vos mails comme du spam, malgré son inscription qu’il aura même oublié.

En somme, il est recommandé d’adapter sa périodicité en fonction de la cible, de la nature de vos abonnés. Des professionnels par exemple auront plus de chance d’être satisfaits avec une fréquence assez faible d’e-mails et très nocifs envers une fréquence très élevée d’e-mails. A contrario, une cible de jeunes Gamers ou de traders pourrait espérer des informations beaucoup plus fréquentes. Ça s’explique par les besoins qu’ils ont pour une décision toujours plus rapide dans un marché qui varie énormément.

Le ton employé est également primordial. Il suit pratiquement le même sillon que celui de la périodicité. Il est totalement fonction de la nature de vos abonnés. Pour les plus jeunes, il serait judicieux de les tutoyer afin qu’ils se sentent en confiance et concernés par vos mails. Pour des cadres ou des dirigeants, le faire serait surtout un affront, ceci dû au fait que leur écosystème leur impose un formalisme qu’ils attendent de tout le monde. De vos e-mails également.

Mais au-delà, le ton peut être convivial, formel, taquin, humoriste, etc… Tout se fait selon les exigences de la clientèle. Il faut simplement appliquer un principe simple. Pour être compris, il faut parler leur langue et expérimenter leurs codes de conduite et d’expression.

Tenez compte de la longueur & du contenu

Les individus ont de plus en plus d’e-mails dans leurs boîtes au quotidien. C’est d’autant plus normal qu’il y ait de plus en plus de sites web présentant divers centres d’intérêts captivants pour les personnes que vous avez au sein de votre liste d’abonnés. De ce fait, les internautes ont de moins en moins de temps à consacrer à la lecture d’un e-mail. C’est en cela qu’il faut être méfiant vis-à-vis des contenus trop longs.

Quand le contenu de l’e-mail est long, vous prenez le risque de ne pas être lu par votre abonné. Considérez votre e-mail comme un apéritif, un résumé d’un contenu plus grand qui ne doit pas aller au-delà d’un certain nombre de lignes à définir selon votre cible. Ces quelques mots doivent inciter l’abonné à se rendre sur votre site pour en savoir plus. Ce qui, de ce fait, vous fait gagner du trafic. Généralement, le bouton ‘’En savoir plus’’ est très utilisé dans ce cas de figure.

Au-delà du contenu, il faut déjà amener l’abonné à cliquer sur votre e-mail. Et pour ça, il est capital de soigner votre titre et vos accroches pour faire naître chez le lecteur l’envie d’en apprendre davantage. Dans le cas extrême où vous êtes en manque d’inspiration, n’hésitez pas à vous ressourcer auprès des magazines peoples ou de la presse quotidienne. Faire des accroches est un métier pour les journalistes. En lisant leurs écrits, vous commencerez à voir au fil du temps un schéma classique.

La valeur ajoutée est le maître-mot.

Votre contenu doit être enrichissant pour vos clients, cherchant à chaque fois à attirer et à surprendre. Dans le cas où votre contenu n’est pas apprécié par vos clients, vous pouvez être certain qu’ils vont se désabonner massivement. C’est pour éviter cela qu’une ligne éditoriale bien définie vous donnera l’occasion de vous démarquer et de faire asseoir votre marque dans l’esprit de vos clients.

Comme valeur que vous pouvez apporter, vous pouvez employer la sortie de nouveaux produits dans votre magasin par exemple. Parler d’un article de votre blog qui pourrait intéresser votre cible, des informations sur les valeurs de votre entreprise, des concours, événements, etc… Laissez ici libre cours à votre imagination en tenant compte des besoins de vos clients.

Un outil de marketing qui devrait être votre composante principale

La newsletter est un élément marketing qui devait s’imposer à vous comme un élément essentiel. Une bonne stratégie pourrait conduire à une fidélisation efficace des clients, et même un échange plus personnel quand votre niche est parfaitement segmentée. Pour vous assister dans cette tâche, des solutions logicielles professionnelles vous aideront à paramétrer tous les aspects de votre campagne.

Rédacteur web chez MicroSystem depuis 2019. Diplômé d'un Master en Journalisme et communication.
Posts created 111

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut